Témoignages

des membres de groupes d'entraide autogérés neuchâtelois expliquent en quoi leur groupe leur est utile...


Nous nous sentons compris car nous partageons les mêmes difficultés.
C., membre du groupe d’entraide AFS, pour les amis et les familles de personnes schizophrènes


S’arrêter de boire ne suffit pas, le groupe m’est nécessaire.
V., membre du groupe Alcooliques Anonymes Béroche-Neuchâtel


Ecoute, empathie, rires !
A.-M., membre du groupe d’entraide InterSEPactif, pour personnes atteintes de sclérose en plaques


J’ai plaisir à passer des moments de partage avec des gens qui souffrent du même handicap que moi.
J.-M., membre de l’Amicale des malentendants, pour personnes sourdes et malentendantes


Je me réjouis de chaque rencontre avec notre groupe, car cela me sort de ma solitude.
T., membre du groupe Espace Evasion, pour les personnes aphasiques


Soutien, convivialité, amitié, écoute, sont les secrets de notre groupe.
D., membre du groupe d’entraide Moment café de La Chaux-de-Fonds, pour personnes atteintes d'un cancer


Je me sens digne d’avoir une vie convenable.
C., membre du groupe d’entraide Al-Anon Aurore, pour les proches de personnes dépendantes à l'alcool


Il est plus facile de s’ouvrir à quelqu’un qui ne va pas tomber des nues ou être choqué !
C., membre du groupe d’entraide AFS, pour les amis et les familles de personnes schizophrènes


J’apprends que je peux, un jour à la fois, vivre sereinement malgré la maladie de l’alcoolisme de mon proche.
F., membre du groupe d’entraide Al-Anon Aurore


Joie donnée, joie reçue, joie partagée !
L., membre de l’Amicale des malentendants


J’ai retrouvé le sourire grâce au groupe !
E., membre du groupe d’entraide Al-Anon Aurore


Grâce au groupe, j’ai démarré une vie nouvelle.
N., membre du groupe Alcooliques Anonymes Béroche-Neuchâtel


J’ai appris à avoir de la tolérance envers cette maladie qu’est l’alcoolisme.
E., membre du groupe d’entraide Al-Anon Aurore


Quel bel élan de solidarité entre personnes souffrant du même handicap !
J., membre de l’Amicale des malentendants


J’ai appris le respect vis-à-vis de la personne malade de l’alcoolisme.
C., membre du groupe d’entraide Al-Anon Aurore


Cancer : il y a un avant et un après…
D., membre du groupe d’entraide Moment café de La Chaux-de-Fonds


De la capitulation naît la force… et l’acceptation de la situation est pour moi la réponse !
E., membre du groupe Alcooliques Anonymes Béroche-Neuchâtel


J’ai appris à écouter et entendre, chose que je ne savais plus faire.
E., membre du groupe d’entraide Al-Anon Aurore


J’ai appris que ce n’est pas de ma faute si mon proche boit trop.
D., membre du groupe d’entraide Al-Anon Aurore


En côtoyant des malentendants, j'ai pu me rendre compte des difficultés qu'ils rencontrent dans la vie de tous les jours et cela m’enrichit.
J., membre de l’Amicale des malentendants


S’éloigner des groupes, c’est se rapprocher du verre… alors je vais aux réunions de groupe !
P.-A., membre du groupe Alcooliques Anonymes Béroche-Neuchâtel


Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie… voilà ce que le groupe des aphasiques me permet de vivre.
E., membre du groupe Espace Evasion


Je pensais que j’étais seule au monde à vivre avec une personne qui abuse de l’alcool.
E., membre du groupe d’entraide Al-Anon Aurore


« Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester. »
Proverbe indien partagé par M., membre du groupe InterSEPactif


Le groupe m’a donné le courage de changer.
R., membre du groupe Alcooliques Anonymes Béroche-Neuchâtel


J’aime participer à des activités qui conviennent à ma malentendance.
J.-M., membre de l’Amicale des malentendants


Une nouvelle philosophie de vie « grâce » à l’alcool… qui l’eut cru ?
F., membre du groupe d’entraide Al-Anon Aurore


Le MCPN m’a permis de rencontrer d’autres pères et l’échange d’expériences m’a gentiment permis de sortir de mon isolation, de la dépression et de reprendre confiance en tant que père.
P., membre du groupe Papa-Contact du MCPN (Mouvement pour la Condition Paternelle Neuchâtel)


Le groupe, c’est avant tout des amis pour t’aider à t’en sortir.
T., membre du groupe Alcooliques Anonymes Béroche-Neuchâtel


Cesser de se battre et croire très fort que si d’autres ont pu devenir abstinent, je le peux aussi.
J.-M., membre du groupe Alcooliques Anonymes Béroche-Neuchâtel


Je me sens mieux compris au sein du groupe.
T., membre du groupe Espace Evasion, pour les personnes aphasiques


Il suffit d’un désir sincère, d’un peu de foi et d’ouverture d’esprit. Le groupe m’aide à trouver tout cela !
S., membre du groupe Alcooliques Anonymes Béroche-Neuchâtel


Au groupe, face à notre maladie indomptable, nous sommes tous pareils !
D., membre du groupe régional SEP La Chaux-de-Fonds


Sans le MCPN et son appui, je ne sais pas ce qui serait advenu à mes enfants et moi-même : après des années de souffrance, leur garde m’a finalement été attribuée.
R., membre du groupe Papa-Contact du MCPN (Mouvement pour la Condition Paternelle Neuchâtel)


Avant, jamais il ne m’était venu à l’esprit qu’il fallait me changer moi-même pour pouvoir affronter n’importe quelle situation !
M., membre du groupe Alcooliques Anonymes Béroche-Neuchâtel


Partage, sincérité, amitiés, pleurs et rigolades sont les mots-clés de notre groupe !
D., membre du groupe régional SEP La Chaux-de-Fonds


Grâce au programme et aux échanges, j’ai cessé de me prendre pour Dieu.
L., membre du groupe Alcooliques Anonymes Béroche-Neuchâtel


Il faut beaucoup d’amour et d’humour pour vieillir… nous essayons d’appliquer cela dans le groupe des aphasiques.
E., membre du groupe Espace Evasion


Grâce au groupe, j’ai rencontré l’amour et le non-jugement.
A., membre du groupe Alcooliques Anonymes Béroche-Neuchâtel


Dans le groupe, nous pouvons nous confier : tout reste top secret !
D., membre du groupe régional SEP La Chaux-de-Fonds


La vie est une grande toile vierge. Avec le groupe, nous y ajoutons le plus de couleurs possibles !
E., membre du groupe Espace Evasion


Le groupe, c’est la possibilité de partager nos émotions !
D., membre du groupe régional SEP La Chaux-de-Fonds


J’ai appris à m’occuper de moi et à reprendre confiance en moi et en mes opinions.
D., membre du groupe d’entraide Al-Anon Aurore




Et vous, quelle est votre expérience ?

Nous aimerions publier votre témoignage (anonymat garanti), en quelques lignes. Merci de prendre contact par mail communication(at)infoentraideneuchatel.ch ou par téléphone 032 724 06 00 !